Search for:
 

Edisson Denisov, l’ami de notre famille.


SPECIAL RADIO :: Special Internet Radio Natalia Bondy

Dix ans ont passe depuis la date de mort du compositeur doue et d’une magnifique personne Edisson Vasiljevich Denisov. Je n’ai pas meme remarque comment ils ont vole. Il semble que notre derniere rencontre a eu lieu il y a quelques jours. C’est l’avril maintenant, le mois ou Edisson Vasiljevich est ne. Le 6 avril 2006 il aurait eu 77 ans. Voici ces deux dates. En les regardant je sens souvent une forte douleur inexplicable provoquee par la perte absurde et irreparable de cette personne. Cela me fait souvenir de nouveau de tout ce qui a ete d’une maniere ou d’une autre raccorde avec son nom dans ma vie.


Avec Pierre Buleze. Moscou, 1990
 
 

De nos jours les gens en Russie oublient vite chacun et tout. C’est peut-etre necessaire pour eux maintenant d’oublier et courir en avant plus vite. Quand meme, je voudrais que cette personne soit souvenue et sa musique sonne plus frequemment dans sa patrie que loin de cela.

Completement par hasard j’avais une chance heureuse de frequenter Edisson Vasiljevich aux differentes occasions depuis environ 20 ans, surtout pendant les annees dernieres de sa vie.

Je me souviens parfaitement de notre premiere rencontre avec Edisson Vasiljevich. C’etait 1976. Cette annee je travaillais dans un laboratoire d’enregistrement du son du Conservatoire de Moscou avec une personne exceptionnelle, Natalja Sergeevna Shepeleva, l’arriere-petite-fille de A.S.Pushkin. Elle etait l’administrateur du depot d’enregistrements musicals du Conservatoire de Moscou en ce temps-la. Natalja Sergeevna s’assoyait dans une enorme piece. C’etait un depot de dossiers musicaux. Il y avait beaucoup d’etageres le long des murs et ils ont ete pleins des dossiers de gramophone, les films et les disques jusqu’au plafond. Vers la droite de la fenetre il y avait une table ancienne avec le fauteuil de Natalja Sergeevna et le fauteuil d’un soi-disant « visiteur » s’est leve l’oppose juste. Beaucoup de celebrites s’etaient assises dans ce fauteuil et avant tout probablement tous les principaux professeurs du Conservatoire de ce temps.

Une fois j’ai vu un homme mince heurtant a la bibliotheque. Il n’etait pas grand; il portait un chandail sombre et avait une chevelure magnifique. Il est entre dans l’etude de Natalja Sergeevna, s’est assis dans le fauteuil du « visiteur » et ils avaient discute quelque chose pendant longtemps. C’etait le jour ou nous avons fait connaissance. C’etait que Mitya, le fils d’Edisson Vasiljevich faisait les etudes au Conservatoire en ce temps-la. Comme il etait tout a fait enjoue, il donnait a son pere beaucoup de problemes. Il y avait quelques jeunes filles qui ont travaille dans le laboratoire avec moi et Natalja Sergeevna et Mitya a ete en bons termes avec eux et nous visitait donc souvent. Ainsi Edisson Vasiljevich passait en visite quelquefois pour apprendre les dernieres nouvelles amoureuses de son fils.

Bien, ce n’etait pas la seule raison. Derriere les portes fermees de l’etude de Natalia Sergeevna il etait possible de discuter sans anxiete beaucoup de problemes de la vie musicale de conservatoire et du pays entier.

 
Avec Sofia Gubajdullina. Berlin, 1986
 

Edisson Vasiljevich etait une personne charmante, tres vivante, sociable et gentille. Il avait ete un conferencier sur le departement du conducteur militaire et ensuite sur le departement d’orchestration, mais la classe de composition que l’on ne lui a pas jamais donnee avec la persistance stupide. Seulement en 1990 Denisov a recu son premier etudiant officiel dans la classe de composition – Jury Kasparov, un etudiant de troisieme cycle. Donc Edisson Vasiljevich apparaissait souvent au Conservatoire et nous avions les chances de parler.

Il est ne a Tomsk le 6 avril 1929. Edisson a appris a lire tres tot, il aimait la musique et les mathematiques. Il avait un bon exemple de son pere, radiophysicien doue. A propos, le choix du nom de l’enfant a ete concerne avec l’affection de son pere vers un inventeur exceptionnel. Ayant accompli ses etudes a l’ecole Denisov est entre dans l’Universite d’Etat de Tomsk sur le departement de physique et de mathematiques. Sa passion pour la musique a apparu deja dans l’ecole. C’etait une grande surprise pour ses parentes parse que plusieurs annees avant il a refuse d’aller a l’ecole musiqual parce qu’il a ete considere les affaires de jeunes filles. Par la suite cette passion s’est transformee en terminant les etudes au College de Musique de Tomsk avec mention honorables.

En meme temps Edisson etait sur le point d’accomplir ses etudes a l’Universite. Il etait un jeune specialiste doue et donc on lui a offert pour rester a l’Universite comme un professeur. Donc il a du faire un choix qui n’etait pas une chose facile a faire. Il a du estimer son talent de compositeur impartialement. Et dans cette situation comme dans beaucoup d’autres Denisov a pris une decision completement inattendue, mais le seul correct. Il a decide d’ecrire une lettre a Dmitry Dmitrievich Shostakovich!

C’etait une grande surprise pour un jeune homme de Siberie d’avoir une reponse. Cette correspondance avec le compositeur connu a fait Denisov enter le Conservatoire de Moscou en 1951.

Plus tard il y avait des etudes formidables avec V.Y.Shebalin, le cours d’etudiant de troisieme cycle et un long terme de non-reconnaissance officielle. Le jeune compositeur doue a ete completement ignore dans sa patrie. Cette situation a change seulement dans le milieu les annees 1980 ou le monde entier discutait la musique de compositeur russe Denisov. En 1990 il est devenu un membre du Secretariat de l’Union des compositeurs d’Union Sovietique.

Permettez-nous d’etre portes a l’annee 1991. Ce printemps j’ai visite Paris pour les raisons familiales. En ce temps-la Edisson Vasiljevich vivait a Paris comme il avait ete offert un emploi par Pierre Buleese, la tete d’IRCAM (l’Institut de la Recherche et Coordiation Acoustique/Musique). Donc Denisov travaillait a cet Institut. IRCAM se specialisait en recherches de nouveau potentiel acoustique. Denisov s’est interesse a l’elargissement possible d’espace musical avec l’assistance de materiel informatique. Il a aussi pris un interet pour l’action reciproque d’instruments de musique avec le logiciel. Pendant son travail a IRCAM Denisov a fini sa composition ‘Sur le linceul de l’etang congele …’ qui a utilise la technique informatique.


(De gauche a droite): Lev Kopelev, E.Denisov, G.Grigoryeva (femme), F.Iskander

Donc j’ai appele Edisson Vasiljevich et il m’a offert pour le rencontrer dans le parc a cote d’IRCAM. A propos, cet Institut est situe pres du Centre Pompidou ou il y a toujours des milliers des gens, surtout dans le temps printanier agreable. Sur le carre devant le Centre Pompidou la sont toujours quelques danses, performances, discussions, les rencontres du jeune et cetera. Et le droit de l’autre cote il y a un batiment modeste silencieux ou ils realisent des recherches differentes dans la musique.

Je suis arrivee quelques minutes plus tot. Donc j’avais le temps pour marcher un peu et le plongeon dans ce monde inconnu fascinant. J’avais ete desireux de voir IRCAM pendant longtemps et c’est pour pourquoi Edisson Vasiljevich a voulu que je sois venu la. C’est que vous avez besoin d’un laisser-passer special pour entrer a l’IRCAM et que le laisser-passer a ete publie pour moi sur la demande de Denisov.

Finalement je l’ai vu dans la foule dans son chandail sombre, avec ses yeux vivants et discours rapide. Edison Vasiljevich m’a demande de livrer un certain nombre de lettres a ses amis en Moscou (le service postal en ce temps-la n’a pas travaille bien et les lettres etaient extremement lentes et quelquefois meme ete perdues), je lui ai raconte les dernieres nouvelles de Moscou et nous sommes alles a IRCAM. La etaient sombres et frais a l’interieur. Je pourrais voir d’enormes ordinateurs partout et les gens silencieux battant entre eux. Denisov essayait de m’expliquer ce qui continuait mais j’ai ete completement assomme par tout que j’ai vu. Tout dont je peux me souvenir est le sentiment de grande joie…

Je dois dire en passant qu’au debut des annees 1990 j’ai travaille comme un redacteur en chef de programmes de musique pour une nouvelle compagnie de TV russe. Cette periode etait un debut de notre amitie proche avec Edisson Vasiljevich. Nous avions une opportunite de raconter tout le monde de son travail, de son titre de l’Association de Musique Contemporaine, le nouveau-ne apres 59 ans de prohibition et finalement de lui, un monde le compositeur connu. Nous l’avons fait par la creation des programmes de musique differents.

Je me souviens clairement comment nous avons travaille le programme devoue a un des derniers operas de Paris, ‘Rodrigo de Debussy et Chimena’. Nous nous sommes interesses ainsi car il suite a la raison.


A la noce de sa fille Catherine. Paris, 1995

C’est large connu que Debussy avait ecrit seulement un opera ‘Pelleas et Melisande’. Et subitement un nouveau score perdu de ‘Rodrigo et de Chimena’ a apparu, bien qu’inacheve. On a demande qu’Edisson Vasiljevich ait accompli l’opera et l’ait partiellement orchestre. Je crois qu’il a ete choisi a cause de son affection vers la musique francaise et la culture.

La premiere de ‘Rodrigo et de Chimena’ devait etre executee dans Lyon et nous devions tirer ce grand evenement. Mais en ce temps-la un voyage d’affaires a l’etranger a ete raccorde avec les difficultes differentes et nous n’avions pas assez de temps pour etablir tous les documents necessaires. Seulement apres ce premier succes Edisson Vasiljevich a accepte de nous dire tout le concerne avec cet evenement.

Il s’est trouve que l’opera de Claude Debussy ‘Rodrigo et Chimena’ a ete d’abord execute sur le stade de l’Opera Lyon le 14 mai 1993. C’etait avec precision il y a un siecle plus tard le jour Debussy a fini son travail sur cela. Depuis cent ans tous les musicologues ont ete surs qu’il n’y avait pas un tel opera. Tout le monde savait que Debussy l’avait travaille, mais le compositeur lui-meme disait a tous ses amis que le manuscrit avait ete brule. Il disait qu’un jour il avait travaille pres de la cheminee et l’a par hasard pousse dans le feu. Cette histoire n’est pas claire jusqu’a de nos jours. Je crois que les musicologues devraient enqueter sur la raison pourquoi Debussy n’a voulu que personne ait ete au courant de cet opera.

Il a existe a coup sur et a ete completement fini par Debussy pour un clavier. Mais si beaucoup d’autres manuscrits la etaient beaucoup de fragments inacheves et de trous…

Le premier acte du manuscrit que Debussy devoue et a donne comme un present a Gaby Dupont, une jeune belle femme avec qui il a vecu depuis 10 ans. Elle l’a garde jusqu’a sa mort. Le deuxieme et les troisiemes actes ont ete trouves ensuite par le pianiste Alfred Korto qui a recueilli des travaux de Debussy. Directement avant sa mort Alfred Korto a vendu le manuscrit ‘Rodrigo et chimere’ a un collectionneur americain et a un milliardaire Robert Leman. Leman le met alors a la Bibliotheque de New York et on a considere que cela pendant longtemps a ete perdu ou eu brule – dehors et personne ne s’est interesse par cela.


Avec Luciano Berio
 
 

Seulement au debut des annees 1980 un musicologue anglais Langen Smith est alle a New York et a trouve ce manuscrit dans la bibliotheque. Il a accompli une permission de faire une photocopie et etait le premier a dechiffrer le manuscrit. Dans environ 1991 Edisson Vasiljevich a ete demande par une compagnie d’enregistrement francaise ‘Erato’, des editeurs de ‘Duran’ et l’Opera Lyon pour orchestrer et accomplir l’opera de ce Debussy.

Edisson Vasiljevich a ete d’accord avec joie. Ce travail a pris beaucoup de temps, depuis un an et demi il a travaille rien que cet opera. Au commencement il a essaye de s’habituer a cette musique, il joue du piano pendant les heures et l’a ecoute. Quelquefois c’etait difficile pour lui de discerner une harmonie ou une note. Mais apres avoir passe quelque temps en jouant et en ecoutant, Edisson Vasiljevich a reussi a distinguer tout. Il a a peine change n’importe quoi, il a juste rempli les trous quittes par Debussy et a essaye de le faire comme Debussy se ferait. Edisson Vasiljevich a severement suivi les regles posees par Debussy.

Des que l’opera avait ete organise dans Lyon il est devenu clair que la musique est extremement expressive et l’opera lui-meme est un chef-d’?uvre d’efficacite theatrale. A propos, la mise en scene et l’ensemble des acteurs etaient un grand travail Pour inviter un tel producteur que George Levadan etait une decision sage. En ce temps-la le modernisme etait tout a fait populaire en Europe, mais les operas ne devraient pas etre organises comme les jeux modernistes. Le modernisme detruit la musique d’opera et la brillance. Dans notre cas le choix d’un producteur etait parfait et la lumiere

De plus, avoir un tel conducteur etait aussi une grande chance. Kent Nagan est un du meilleur en Europe. Il a fait un magnifique travail avec un orchestre aussi bien qu’avec le choeur et les solistes. Quand il a commence a travailler le choeur a fait une amelioration stupefiante juste dans deux jours. Un conducteur exceptionnel!

Le plus important pour Edisson Vasiljevich devait reproduire la langue de Debussy. Ce n’etait pas une sorte de stylization; Edisson Vasiljevich a juste voulu preserver chaque note ecrite par Debussy. Ou il y avait quelque chose les disparus il a fait quelques adjonctions qui n’ont pas complique la langue de Debussy du tout. Ni le conducteur ni le producteur ne pourraient dire la musique de Debussy de celui d’Edisson Vasiljevich. Personne ne pourrait. Edisson Vasiljevich a meme demande a Nagan d’y penser. Mais personne ne pourrait lui dire que les actes n’ont pas ete ecrits par Debussy. Et c’etait essentiel pour Denisov. Il a seulement voulu faire les gens qui viendraient pour ecouter ce sens d’opera qu’il avait ete ecrit par Debussy du commencement a la fin.


Avec son fils Mitya. Moscou, 1960

En ete 1994 Edisson Vasiljevich a accompli sa Deuxieme Symphonie de Chambre qui etait une des compositions les plus importantes pour lui. Samedi matin en aout il devait venir a un studio de TV pour le meurtre d’un programme. Plus tard sur il avait une repetition de la nouvelle symphonie avec un ensemble moderne. Le personnel de meurtre s’etait rassemble par 11h00 et nous avions attendu Edisson Vasiljevich…

Mais il n’est pas venu en temps voulu, ni il est venu plus tard. Pas il y a une heure plus tard et pas il y a deux heures plus tard. Certaines personnes ont commence a se plaindre. Mais j’ai ete sur que quelque chose de tres serieux etait arrive. C’etait impossible pour Edisson Vasiljevich pour ne pas venir comme il etait une personne tres responsable. Il gardait toujours son mot, dans n’importe quelle situation. C’est pour pourquoi j’ai ete sur qu’il y avait un peu d’etat d’urgence. Plus tard ce soir j’ai appele l’appartement de Denisov et son fils Mitja m’a dit les details effroyables de ce qui etait arrive.

Plus tot ce jour-la Edisson Vasiljevich allait au meurtre du Ruza de banlieue de Moscou ou il restait souvent a la Maison de Compositeurs. Une route nationale vers Moscou etait completement libre. Mais dans la direction opposee il y avait une longue ligne de voitures. Subitement, une voiture de cette ligne a conduit dehors dans la bande de centre et a heurte la voiture de Denisov. Le dommage etait affreux. Edisson Vasiljevich a ete pris a l’hopital local dans Ruza. Il etait dans une condition tres grave, entre la vie et la mort.

Plus tard il est devenu clair que personne a Moscou ne pourrait aider Edisson Vasiljevich. Un certain nombre d’internals ont ete blesses. La medecine russe etait impuissante. Et ensuite Jacques Chirac, le president de la France, a envoye un aeroplane de reanimation special qui avait ete construit pour deplacer des patients serieusement blesses. Edisson Vasiljevich a rencontre Jacques Chirac quand il avait ete le maire de Paris. Et maintenant Denisov a ete apporte evanoui au meilleur hopital de Paris ou ils traitent seulement des heros de la France.

Depuis environ deux mois Edisson Vasiljevich avait ete dans le coma et quand il a recupere la conscience il a ete tres surpris d’apprendre qu’il etait a Paris. Ici Denisov a ete litteralement apporte ensemble le morceau par le morceau et mis sur pied. Les docteurs francais avaient fait tout possible pour cela. Alors Denisov a ete deplace a un autre hopital a cote de Paris pour l’entretien et la rehabilitation.

 
E.Denisov. L’aout 1972
 

Vers la fin de l’automne 1994 je suis venue pour affaires a Paris et ai evidemment appele Katerina, la femme de Denisov. Elle avait une periode dure en ce temps-la. Deux petites filles qui ont reclame l’attention permanente, l’environnement inconfortable d’un pays etrange, le desordre dans la vie de famille. Edisson Vasiljevich est reste a l’hopital et a la chaque fois Katerina l’a visite elle a du apporter a ses filles comme il n’y avait personne pour les quitter avec et le fait d’avoir un baby-sitter etait trop cher.

J’ai offert mon aide a Katerina. Elle l’a accepte avec joie. Des que Katerina m’a demande de prendre une promenade avec les filles donc elle pourrait continuer quelques affaires urgentes. Un autre temps, le 12 novembre je suis venu a l’hopital pour voir Edisson Vasiljevich. Il avait une chambrette. Ce jour se sentait mal, peut-etre parce qu’un tel homme vivant a du rester dans le lit.

Dans environ deux semaines Denisov a ete deplace a un autre hopital dans Percy pour la rehabilitation. C’etait tout a fait une longue voie de Paris (comme a Paris qu’un voyage et demi d’heure est considere longtemps). Je suis venu la pour le voir le 24 novembre.

Edisson Vasiljevich a ecrit quelques lettres et m’a demande de les rendre. Il a essaye de sembler joyeux mais il etait clair qu’il ne s’est pas senti bien. Il m’a dit qu’il avait beaucoup de travail, mais c’etait toujours difficile pour lui d’ecrire. Heureusement sa tete n’a pas ete blessee dans l’accident donc il pourrait travailler. Sur son bureau il y avait quelques draps. Edisson Vasiljevich a dit que l’on l’a demande de composer le troisieme acte pour l’opera ‘Lazarus’ par Schubert.

Cette histoire est tres interessante et tout a fait inhabituelle. Schubert a ecrit deux actes de cet opera, ‘la Mort de Lazarus et ‘l’Ensevelissement’. Alors Schubert a appris qu’il avait une maladie fatale et a decide de ne pas ecrire le troisieme acte, ‘la Reprise de Lazarus. Edisson Vasiljevich a dit que ce n’etait pas facile pour lui de composer d’un long heure acte et ne pas imiter Schubert. En meme temps il n’a pas voulu que les gens aient quitte l’opera apres deux dicton d’actes, ‘Oh, la partie de Denisov a commence…’


Avec sa premiere femme Galina Grigorjeva. La premiere de « l’Ecume des jours ». L’opera de Paris, 1986
 
 

De plus, en restant a l’hopital Edisson Vasiljevich travaillait la musique a la mise en scene d’un Yuri Ljubimov de ‘le Verger Rouge cerise’. Denisov a affirme alors que Chekhov etait l’ame la plus agreable pour lui parmi tous les auteurs russes.

Ma derniere rancontre avec Edisson Vasiljevich a Paris est survenue le 20 mars 1995. Denisov m’a appele le jour auparavant et a demande de leur venir le jour suivant. J’ai accepte l’invitation avec joie. L’etat francais a fourni a Denisov un appartement. Il n’a pas ete situe dans le centre, mais au moins a cote d’une station souterraine. On a permis a Denisov et sa famille de payer seulement une moitie du loyer (comme les appartements etaient extremement chers a Paris en ce temps-la, le meme comme a Moscou de nos jours). Edisson Vasiljevich a du aller a l’hopital periodiquement, mais en general il a vecu a la maison avec la famille, sa femme Katerina et ses deux filles.

Je suis venue en temps voulu et ai constate que l’appartement dans un nouvel immeuble d’appartements. L’appartement s’est revele etre tout a fait petit; il y avait une cuisine etroite, une petite nursery, une salle a manger et une etude. Dans l’etude je pourrais voir un grand piano ouvert et beaucoup de draps disperses tout autour de cela. Plus loin il y avait une petite chambre a coucher.

J’ai ete tres surpris d’apprendre que c’etait l’anniversaire de Katerina ce jour-la et il y avait quelques quetes dans cette occasion. Parmi eux etait la fille ainee Katya de Denisov (que l’on a appele ‘Kisa’ pour ne pas la troubler avec sa maman) avec son mari, un conducteur francais. Alors, il y avait l’editeur de Denisov monsieur du Duc et un realisateur de Leningrad Valery Ogorodnikov, qui a utilise la musique de Denisov dans ses films. Voici tous les invites.

Ce soir nous avons dejeune avec un peu de vin et avions parle beaucoup. C’etait tres interessant. Edisson Vasiljevich a marche vivement, mais a boite un peu et est devenu fatigue tres bientot. Sur un tout il etait clair que son etat de sante s’etait ameliore beaucoup. Il a parle beaucoup de ses nouvelles compositions et a dit qu’il manquait Moscou beaucoup.


E.Denisov. Moscou, 1990

En fevrier de 1996 Denisov est venu a Moscou depuis 10 jours. Nous nous sommes rencontres et il m’a dit qu’il ne pouvait pas rester long comme son cours de traitement medical n’a pas ete completement fini. Le 5 mars a 8 heures il a du revenir a son hopital. Il s’est senti bien en depit du fait qu’il devait toujours utiliser une canne. Et deux fois par mois il a du aller a l’hopital a Paris. Ainsi ces 10 jours sur Moscou ont ete remplis de beaucoup de choses a faire.

Avant tout, Edisson Vasiljevich avait une reunion avec l’audience de canal radio ‘Orpheus’. Il a ete nomme le 26 fevrier. Mais le plus important etait l’Edisson Vasiljevich ‘le recit le 29 fevrier. Il a ete tenu dans le conservatoire de Moscou et etait un grand succes.

Le hall ne pouvait pas placer toute l’audience. Les gens etaient partout, sur les rebords de fenetre et dans les allees. On a demande qu’Edisson Vasiljevich ait joue un bis plusieurs fois. Tous les artistes ont montre le grand enthousiasme et le concert etait un succes. Le programme a ete compose par Edisson Vasiljevich lui-meme et il l’a fait tres soigneusement. Il y avait seulement des premieres, pour l’audience de Moscou et meme pour le monde entier.

C’etait la premiere fois qu’il a joue « les Points et les lignes » pour 2 pianos dans 6 mains. En outre, la Sonate pour un saxophone et un violoncelle et un Trio pour une flute, un basson et un piano. Ensuite, ‘l’Archipel de reves, trois romans sur les poemes de Jean Mae pour un soprano, une flute, un vibraphone et un piano. Ces compositions ont ete ecrites apres l’accident et ont ete toutes executees pour la premiere fois.

En 1970 Edisson Vasiljevich a ecrit ‘la Peinture’ a un morceau de bande, le premier apres le terminant les etudes au conservatoire. Le choix d’un tel titre n’etait pas accidentel. Avant tout, il a ete devoue a un ami d’Edisson Denisov, un peintre doue Boris Berger. En plus la peinture etait extremement importante pour Denisov lui-meme. A plusieurs reprises il a dit que comme un compositeur il avait pris plus des peintres alors de ses collegues.


(De gauche a droite): E.Denisov, M. Le Duke, la fille Catherine avec son mari, Natalia Bondi

‘Chaque personne a du passer une periode certaine d’experimentation. Cela pourrait etre plus court ou plus long. Mais si vous ne recherchez pas vous ne trouverez rien. Depuis dix ans apres que j’ai termine les etudes au conservatoire que j’avais cherche. Je n’ai ecrit rien de serieux, les morceaux juste courts pour de petits ensembles. J’avais lu, en ecoutant et en analysant pour trouver mon endroit dans le monde de musique, determiner le style le plus simple et intelligible et la langue pour moi’.

Et finalement,

‘la Beaute est un des concepts essentiels d’art. De nos jours beaucoup de compositeurs semblent rechercher la nouvelle beaute. Et ce n’est pas seulement la question de la beaute de son qui n’a rien en commun avec la beaute d’apparence. Je parle de la beaute de pensee comme il est compris par un mathematicien, par exemple, ou comme il a ete compris par Bach et Webern…’

For Specialradio. May 2006

Comment!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *