Search for:
 

Guesch Patti


SR: Vous faites-vous souvent interviewer par des russes?
GP: Non

SR: Nous souhaiterions en savoir davantage sur vous. S’il vous plait, sur quoi travaillez-vous actuellement?
GP: Sur mon prochain album en premier et bien d’autres projets Danse et Theatre.

SR: Vous exercez plusieurs metiers de la creation. Chacun de ces metiers a sa propre specificite. Est-il facile pour vous de passer d’un genre a l’autre?
GP: Non, mais c’est ca aussi la richesse de certains artistes.

SR: Votre musique est tres plastique, souple pour ainsi dire. D’ou puisez vous cette souplesse?
GP: Probablement par gout et les influences de ma culture.

SR: Votre musique est tres theatrale, imagee. Quel est votre image musicale aujourd’hui?
GP: Libre de mes sensations et de ce qui m’entoure.

SR: Le cote theatral de la musique permet de mieux transmettre l’idee au spectateur, il elargit les frontieres de la musique. Plus la mise en scene est complete – plus elle genere ’emotions, plus les horizons s’elargissent. Improvisez-vous avec les emotions ou chacune de vos actions est reflechie?
GP: Les deux sont indispensables.

SR: Un spectacle en public est toujours un show. Comment arrivez-vous a resoudre l’eternel dilemme de la scene: etre et paraitre?
GP: Cela n’est pas toujours un show, cela peut etre aussi experimental.

SR: Vous travaillez beaucoup avec le cinema. Quelle partie du potentiel creatif peut etre realisee par le cinema et laquelle – non?
GP: Non pas avec le cinema mais surement avec l’image.

SR: S’il vous plait, parlez-nous de votre travail sur la video Dernieres Nouvelles. Comment avez-vous reussi a tout filmer en trois jours?
GP: Sur la base de l’improvisation, voila donc un essai experimental…

SR: Parlez-nous de votre travail avec Peter Greenway, comment est cet homme?
GP: Rare d’intelligence et de talent, toujours a la recherche de quelque chose de different.

SR: Vous avez egalement ete produit par des labels independants. Existe-t-il des particularites quant au travail avec ce genre de labels ? Des difficultes?
GP: Le communicationnel est plus interressant mais pas les moyens.

SR: Que pensez-vous de la Russie? Avez-vous ete influence par l’un de nos compatriotes?
GP: Surement et surtout au travers de la musique dite “savante”.

SR: Votre parcours est loin d’etre typique. Etes-vous quelqu’un de perseverant? Votre personnage sur scene est-il different de votre personnalite de tous les jours?
GP: “Je suis” quand je suis sur une scene…

SR: Quel est, d’apres vous, le probleme le plus important de la scene musicale francaise aujourd’hui?
GP: S’il y a un probleme il n’est pas que Francais, il est comme bien autre chose un changement de societe.

SR: Parmi les artistes contemporains francais, lequel preferez-vous?
GP: Alain Bashung.

SR: La derniere et traditionnelle question de la Radio Speciale. Que conseilleriez-vous aux musiciens debutants, quels sont les pieges a eviter?
GP: Jamais je ne donne de conseil, la responsabilite est trop complexe. Mais surtout ne pas etre naif et rester tres lucide quoi qu’il arrive.

Merci infiniment pour cette interview!

Juillet 2005

————

Le site officiel: http://www.gueschpatti.com
Le photo du site http://www.gueschpatti.com

Comment!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *